OpenStack : Tour d’horizon

Je profite de la sortie de la nouvelle version d’OpenStack : Folsom, pour vous parler de ce projet. Il s’agit du premier article sur le sujet. Je garde un oeil sur OpenStack depuis sa création. Je n’avais pas fait le choix d’OpenStack dans le cadre de mon activité professionelle car la gestion du réseau était presque inexistante à l’époque. Grâce à Folsom, ce manque est en partie réparé (j’y reviendrai plus tard). L’autre aspect très impressionnant concernant OpenStack est son organisation projet. Comment coordonner plus de 300 développeurs de plus de 80 enterprises différentes ?  Cette organisation projet fera l’objet d’un article à part entière.

Rentrons dans le vif du sujet, voici un tour d’horizon d’OpenStack (ce tour d’horizon est largement inspiré de l’article OpenStack Folsom architecture) :

OpenStack c’est quoi ?  OpenStack est un projet open source dont l’objectif est de permettre à toute organisation de créer et d’offrir des services de cloud computing en utilisant du matériel standard (source wikipedia). OpenStack est composé de 7 services qui sont :Object Storage, Image,  Compute, Identity, Dashboard, Network and Block Storage Service.

  • Object Store (nom de code: Swift) permet de stocker  et de récupérer des fichiers (sans être un file system). Différentes enterprises proposent des offres commerciales basé sur Swift.
  • Image (nom de code : Glance) permet d’offrir un catalogue d’image pour les VM. Ces images disque sont utilisées par compute.
  • Compute (nom de code : Nova) permet d’offrir des machines virtuelles à la demande. Rackspace et HP proposent des machines virtuelles basé sur Nova.
  • Dashboard (nom de code: Horizon) est une interface Web permettant d’agir sur les différents service d’OpenStack. Avec cette interface Web vous pouvez créer des machines virtuelles, assigner des adresses IP ou gérer le contrôle d’accès.
  • Identity (nom de code: KeyStone) permet d’offrir une gestion de l’identité et des autorisations d’accès pour les différentes services d’OpenStack.
  • Network (nom de code: Quantum) permet d’offrir une gestion des réseaux à la demande à l’intérieur de son Cloud. Le service permet aux utilisateurs de créer des réseaux à la demande et d’y attacher des machines virtuelles. Quantum a une architecture ouverte grâce à des plugins permettant de supporter différents fournisseurs de réseau ou des technologies réseaux differentes. Ce service est nouveau dans Folsom
  • Storage (nom de code: Cinder) permet d’offrir des disques persistants pour les machines virtuelles. Ce service était inclus dans Nova à l’origine (sous le nom nova-volume). Ce service est nouveau dans Folsom

En plus de ces différents services, d’autres projets sont en incubation avant d’être inclus dans OpenStack. Pour le moment, 2 projets sont en incubation :

  • Ceilometer orienté vers la supervision des différents services d’OpenStack.
  • Heat est un service similaire à CloudFormation d’Amazon.

 

Voila pour un premier tout d’horizon d’OpenStack. Dans les prochains articles, vous retrouverez un guide d’installation d’OpenStack Folsom ainsi qu’un article sur l’organisation projet d’OpenStack.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *